jeudi 31 août 2017

Suite de la bête de la Lohière

La châtelaine de Querbiquet invita un jour la belle Jeannette à dîner chez elle. Celle-ci s'y rendit, emmenant avec elle nombreuse et brillante société, mais, lorsqu'elle vit que les invités de Querbiquet étaient tous les pauvres du pays, elle entra dans une colère extrême, injuria sa sœur et partit précipitamment en jurant de ne jamais la revoir. Fort heureusement pour les convives déguenillés, Jeannette avait laissé ses chiens à la maison !

A suivre…

Bonne soirée en attendant la suite …



mercredi 30 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

La bête de la Lohière.

Le château de la Lohière, en Loutehel, dans l'arrondissement de Redon, appartint autrefois à Jeannette de Biffardière, une belle fille dans son temps, paraît-il, mais aussi méchante qu'elle était belle. Jeannette s'en allait toujours escortée de deux chiens, grands comme des génisses, qu'elle excitait et lançait sur les personnes qui lui déplaisaient et qui ne tardaient pas à être dévorées par les molosses. Les étrangers ou les malheureux qui se permettaient d'entrer au château sans la permission de Madame de la Biffardière ne reparaissaient plus dans le pays. Ils étaient ou mangés par les chiens ou jetés dans les étangs quand les animaux étaient repus. Cette femme était, en un mot, la terreur de la contrée. A une lieue de la Lohière se trouvait le château de Querbiquet habité par une autre demoiselle de la Biffardière, soeur de la précédente, mais qui était, elle, une véritable sainte. On eût dit qu'elle avait été créée et mise au monde pour racheter les fautes de sa sœur.


à suivre


mardi 29 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

LA FÉE MÉLUSINE SUITE ....

Mais là fée outragée n'a pas cessé d'habiter le rocher sur lequel s'élevait autrefois le château, ce qu'on appelle aujourd'hui le Bouc où, suivant d'autres, elle habite le puits profond qui servait aux besoins du château et dont on montre encore l'orifice. De nombreuses légendes couraient encore récemment sur elle, quand on n'avait pas encore détruit les fortifications du Bouc, la tour ronde qu'on appelait la tour de Mélusine, et la porte sombre qui donnait accès, du Bouc, au faubourg de Clausen. Les petites filles de Clausen avaient grand'peur de traverser cette porte, parce que Mélusine leur apparaissait souvent par une ouverture profonde et noire qui se trouvait à gauche de cette porte. Elles attendaient qu'une grande personne vînt à passer pour marcher derrière elle ou bien elles se réunissaient par bandes mais il suffisait que l'une d'elles s'écriât: « Voici Mélusine! » pour qu'une terreur folle s'emparât de toutes.  à suivre ...

Belle journée pleine de contes.


lundi 28 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

LA FÉE MÉLUSINE

Une vieille légende de France, ou plutôt, c'est une légende française transplantée à Luxembourg. Le premier comte de Luxembourg, Sigefroi, aurait épousé une fée du nom de Mélusine, sous la condition expresse de ne pas chercher à la voir le samedi. Un samedi pourtant, la curiosité l'emporte, il regarde par le trou de la serrure : sa femme est dans un baquet, occupée à peigner ses blonds cheveux, mais son corps se termine par une queue de poisson ! Sigefroi pousse un cri, et Mélusine disparaît pour ne plus revenir. La légende était bien populaire et bien nationale, car Luther, dans ses Propos de table, discute sérieusement la question de savoir
« si la Mélusine de Luxembourg était bien vraiment un succube ou un démon ».


Belle journée sans regarder par les trous de serrure.

vendredi 25 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes

Sorcellerie.

Auprès d'Irkoutsk se trouve un rocher que les Bouriates appellent le magicien et dont ils n'osent approcher. Au Groenland, certains météores, nommés sorciers de feu, sont des magiciens qui habitent des rochers au bord de la mer. Les sorciers iroquois peuvent se métamorphoser en bois pourri. Dans d'autres contrées le danger n'est pas moindre : les Mangandjas de l'Afrique centrale croient qu'un sorcier peut transmettre à un objet quelconque le pouvoir de faire le mal .

jeudi 24 août 2017

LES VOYAGES DU CONTEUR DE LÉGENDES.

Objets inanimés suite ...

 Les formes adoptées pour ces métamorphoses varient selon les époques et les localités. Aujourd'hui, en Allemagne, les sorcières assument de préférence les formes de balais enflammés voltigeant dans l'air, de roue, de chapeau qui roule sur le sol, de belles pommes rouges et de feux-follets, en Russie, celles de pierres, de bottes de foin et de pelotes de fil. Les nuages et les trombes peuvent renfermer des sorciers ou être des sorciers métamorphosés. Dans l'Arabie méridionale, les Djinns se transforment en arbres, pierres, tourbillons de poussière, trombes d'eau, éclairs, etc.

mercredi 23 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

Objets inanimés.

Le Diable, les Esprits et les sorciers peuvent se transformer en objets inanimés, cette croyance, dont on retrouve la trace aux époques les plus éloignées, est universelle. En outre, chez un grand nombre de peuples, les âmes des morts peuvent s'introduire dans des objets. On est donc continuellement exposé à être fasciné par un objet.

vendredi 11 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

Proverbes anciens

Celui qui saute avec des épis pleins et retombe avec des épis égrainés, sera accusé d'en avoir goûté, quand même ce ne serait pas vrai.
Le toit de la maison se bat avec la pluie, mais celui qui est à l'intérieur l'ignore.
Si l'homme prend ses larmes pour faire de la soupe, il ne faut pas lui demander du bouillon.


Belle journée à lire au coin du feu ...


jeudi 10 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

Proverbes.

Trois choses font bâiller : la faim, la soif et l'envie de dormir.
Le crapaud aime beaucoup l'eau, mais pas l'eau chaude.
Celui qui porte un loup sur son dos, les chiens aboient après lui. Le pépin de la pastèque a beau sautiller (quand on la fait cuire), il retombe toujours sur son compagnon dans la marmite. (On n'échappe pas à sa destinée.)
On n'a pas besoin d'apprendre à tomber dans un puits quand on a franchi les poutres de l'orifice, cela va tout seul.
Il y a des paroles dont on s'habillerait, si c'étaient des pagnes neufs.
Se tirer d'affaire est aussi du courage.
Si matinal que soit le mensonge, la vérité l'atteindra même en ne se levant que le soir.


Belle journée

lundi 7 août 2017

Suivez notre guide Christian Luzerne et son compère pour une visite contée inédite sur les hauteurs de Ranguevaux.
Mercredi 9 août à 20h.
Renseignements et réservation au 03 82 86 65 30.

mercredi 2 août 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.
Traditions de la Basse Bretagne.
On se souvient encore du temps où certains capitaines fouettaient leurs mousses pour faire venir le vent. Si cette coutume est perdue, on souffle toujours sur les voiles pour l'attirer. On appelle aussi le vent, soit en sifflotant d'une certaine façon, soit en adressant à Saint Antoine la prière assez irrévérencieuse qui suit : 
Souffle, saint Antoine, barbe d'or ! 
Si tu ne souffles pas, barbe d'étoupe !

Belle journée en évitant de faire du vent .

mardi 1 août 2017

Une semaine de stage conte et théâtre à Asbh Familles de Cocheren clôturée par un sympathique petit reportage. A voir sur :
Merci à tous pour leur gentillesse et à TV8 pour ce bon moment.
La semaine clôturée par deux spectacles contés, dont l'un pour la fête des voisins

Les voyages du Conteur de Légendes.

La Prière des neuf Vagues en Sicile

La veille de l'Ascension, les paysans s'en vont sur le bord de la mer, se mettent à genoux et récitent la prière suivante chaque fois que la mer envoie un flot au rivage, en cessant au neuvième flot :
Ti salutu, fonti di mari, Ccà mi manna lu Signuri ; Tu m'ha' dari lu to beni, Jo ti lassu lu me' mali. (Je te salue, bassin de la mer, le Seigneur m'envoie ici; tu dois me donner ton bien, je te laisse mon mal). Après chaque prière récitée, ils ramassent une poignée de sable, la cérémonie terminée, ils s'en reviennent au village et jettent ce sable sur les toits de ceux qui élèvent des vers à soie en disant gaiement: Setti liviri a cannizza (c'est-à-dire: sept livres par claie).
TOMMASO CANNIZZARO


Belle journée en faisant attention aux vagues.