dimanche 24 septembre 2017

Les voyages du Conteur de Légendes.

Le héron qui parlait

Un héron, planté entre les grandes herbes donnait la chasse aux grenouilles. Il avait terminé sans doute son repas, car il avait commencé un bout de toilette tout en s’approchant des pêcheurs qui taquinaient le goujon.
Au nombre de trois, ils étaient abîmés dans la contemplation de leurs bouchons qui  demeuraient étrangement immobiles.
Ils sursautèrent très étonnés quand le héron s’adressa à eux :
 D’une douce voix il leur dit :
- « Bonjour, comme vous êtes matinaux  aujourd'hui ! La pêche est-elle bonne ? »
- « Bof !!!  Fit l’un des pêcheurs sans se démonter, mettant cette bizarrerie sur le compte de petits rhums qui devaient les réchauffer »
Le héron poursuivit avec malice :
- « Accepteriez-vous un quartier de lézard ou une cuisse de grenouille ? »
Les pécheurs en furent encore plus surpris et l’un d’eux, le plus  grognon, lui répliqua:
- « Merci bien, nous n’avons pas faim. »
Et le héron s’élança dans une série de sautillements qui ressemblaient à une danse.
Sa gaieté se communiqua aux pêcheurs et ils se mirent à rire de bon cœur, oubliant la bizarrerie de la situation.
Ils le virent se dresser sur une seule patte et battre des ailes avec frénésie. Ils éclatèrent d'un rire impossible à contenir plus longtemps. L’un des  pêcheurs, celui à la grosse moustache  fut le premier à retrouver son sérieux et sembla oublier le volatile.
Alors le héron s’envola sans plus s’occuper d’eux.
- «  Voilà une scène à laquelle, je n'aurais pas voulu manquer pour tout l'or du monde, s'écria-il. C'est dommage que ce héron soit aussi susceptible. Il aurait peut-être  chanté. »
Et très sérieux, ils reportèrent leurs regards sur les bouchons qui demeuraient étrangement immobiles.

Christian LUZERNE Conteur de Légendes. Texte protégé. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire