dimanche 28 janvier 2018


Les voyages du Conteur de Légendes



La fée de la forêt

…. Le soir approchait, la fée se rappela soudain qu’elle était invitée à une petite fête donnée en l’honneur du plus vieux lutin de la forêt, parait-il qu’il avait décidé de faire le tour du monde. Du beau monde serait invité, il est évident qu’il y aurait concours de beauté. Pour ne citer que Flore la reine, orgueilleuse au milieu de toutes ses fleurs marchant sur des pétales de roses. Viendrait aussi la magicienne Cornelia toujours  entourée de longs voiles tissés, entremêlés de langues de feu et d'éclairs, sans parler d’Arachné qui avait l’habitude de venir étendue sur un tapis de brume entremêlé de fils d’or. Le lutte serait rude se dit la fée qui se mit en mal de choisir sa parure avec soin. Il était naturel qu’elle se vêtirait de nuage, en cherchant bien  elle trouverait celui qui ressemblait à de la soie. Traversé par l’arc en ciel, il en serait coloré des sept couleurs. Il allait de soi aussi qu’elle mettrait une très belle écharpe. Avec d’infinies précautions, elle avait mis de côté pour une grande occasion de la fraiche écume. Elle avait été formée par une cascade qui aimait à serpenter dans un endroit connu d’elle seule. Elle souhaita qu’il y aurait une petite brise qui la ferait doucement flotter. Elle ferait son effet, enfin elle le souhaitait ….



Christian LUZERNE Conteur de Légendes .Conte protégé.



Belle semaine en prenant soin de soi.  

vendredi 26 janvier 2018


La fée s'ennuie et joue une douce romance, sa harpe aux notes colorées laisse sa mélodie dans le ciel triste.

Christian LUZERNE Conteur de légendes. Texte protégé.

jeudi 25 janvier 2018


Les voyages du conteur de Légendes.



La fée et l’arc-en-ciel



… Selon la saison, comme soufflent les vents, l’arc-en-ciel voyageait selon sa fantaisie. Posant une de ses extrémités là où la pluie perle sur les fenêtres et coule le long des feuilles qui se teintaient d'un tendre mélange de jaune d'or et de mille couleurs. C’était la saison que préférait la fée. La pluie naturellement faisait un écart pour ne pas mouiller la fée qui riait aux éclats en essayant d’attraper quelques goutes qui se dérobaient…



Christian LUZERNE conteur de Légendes. Conte protégé.



Belle journée à rire sous les goutes.

dimanche 21 janvier 2018


La fée et l’arc-en- ciel suite …



Quant à l'arc-en-ciel... il se mouvait doucement en suivant le mouvement du soleil et... jusqu'au moment où la feuille se couvrit d'un nuage qui la fit passer dans l’ombre. La fée s’approcha doucement, elle saisit le feuillet et tout doucement le tira de sa gangue de boue. Elle avait entendu dire qu'on trouvait des trésors à l'endroit où l'arc-en-ciel se pose sur la terre, certainement que ce petit bout de papier en était un. La fée avec précaution lit ce qu’il y avait d’écrit : «Pluie, pluie et soleil ! Un arc-en-ciel sur la prairie des Hommes ! Et la vérité est ceci pour moi et cela pour toi.  Pluie, soleil et pluie ! Un arc-en-ciel au firmament ! Un jeune homme ou une jeune fille peuvent devenir plus sage, Pluie, soleil et pluie ! Et la fleur libre peut enfin fleurir. Soleil, pluie et soleil ! Et où est celui qui peut dire qu’il sait ? » La fée songeuse plia son trésor et continua sa promenade …


Christian LUZERNE Conte protégé.

jeudi 18 janvier 2018


La fée et l’arc-en- ciel suite …



Trouvant le temps un peu long, la fée décida de faire une petite promenade matinale. Curieuse, elle suivi naturellement l’arc-en ciel. Arrivée à l’une de ses extrémités qui semblait plonger et s’attacher à la Terre,  son regard fut attiré par une feuille arrachée d'un vieux livre mainte fois foulée aux pieds qui disparaissait dans la boue. Avant de disparaitre complètement elle bruissait doucement, un peu comme pour attirer l’attention…



Christian LUZERNE Conte protégé.

lundi 15 janvier 2018


Parait-il que ce jour est le plus triste de l’année, puisse ce petit conte vous apporter quelques rayons de soleil …



La fée et l’arc-en- ciel suite …

L'arc-en-ciel s'était suspendu sur les cités avec toutes leurs boutiques et leurs maisons, du nord au sud, comme un pont peint dans le ciel,  comme une balance dans laquelle les Hommes se rapprochaient dans un message qui rendait les cœurs plus légers et faisait relever la tête des plus humbles. La fée ouvrit les yeux, décida de prendre son petit déjeuner composé de quelques miettes d’étoiles et dans un large geste lança  à travers le monde une pluie de pétales de roses.   

Christian LUZERNE Conte protégé.

dimanche 14 janvier 2018


Les voyages du Conteur de Légendes.



Et si le monde tournait ainsi ?



Après une nuit de sommeil magique tant elle fut emplie de beaux rêves, la fée s'étira et ouvrit les yeux. Elle demanda à son rossignol favori :

« Quelles nouvelles au dehors ? Comment va le monde ce matin ? »

Le rossignol dans un merveilleux gazouillis répondit à la belle :

« aussi magnifiquement qu’une prairie de roses blanches. Il y a un arc-en-ciel. Que Votre féérie soit rassurée, car un arc-en-ciel au matin est l’assurance que les Hommes,  qui sont disséminés à travers le monde, où chaque goutte d'eau est un flocon bonheur, et où le souffle des montagnes est aussi caressant qu’une envolée de colombes, va assurer une nouvelle journée comme vous les aimez. »

La fée s’étira et sourit en pensant que  l'arc-en-ciel était un bon présage, que la journée serait comme toutes les autres, merveilleuse  et que les Hommes seraient épargnés de toute peine. Elle se retourna, prit un petit nuage qui passait par là  pour s’en couvrir les pieds et se rendormit en souriant.



Conte protégé



Christian LUZERNE Conteur de Légendes